Eddie Komboïgo répond à Roch Kaboré

 eddiearoch


« vous avez été élu en 2015 et vous avez prêté serment de sécuriser le Burkina et ses habitants ! Un chef d’Etat doit être conscient et consciencieux »

Eddie Komboïgo en campagne à Banfora apprend que Rock Marc Christian KABORE l’accuse parce qu’il préconise la voie diplomatique pour résoudre la question du terrorisme au Burkina Faso.

 

« J’entends des gens dire que quand ils seront élus ils négocieront avec les terroristes. Ça veut dire qu’ils les connaissent », avait lancé le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Entendez par là, que l’ex majorité est complice des terroristes.

Eddie Komboigo ne perd pas une seconde quand il prend la parole à Banfora.

« Qu’il ait honte ! Il ne faut  plus jamais parler de cette manière. Comme un dicton Samo le dit, quand un chat est incapable d’attraper une souris, il vient l’accuser de l’avoir mordu. Quel honte ! Un chef d’Etat doit être conscient et consciencieux. Vous avez prêté serment en 2015 de protéger le Burkina et ses habitants. Aujourd’hui nous constatons que plus du tiers du pays est sous occupation des territoires; plus de 1500 morts, plus d’un million de déplacés qui cherchent logis, qui cherchent à manger et qui sont dans une situation sanitaire précaire.

Plus de 2500 écoles fermées, mettant plus de 350000 élèves dans les rues. Élèves qui ont vu abattre sauvagement leurs parents, qui ont vu leurs pères, leurs mères, giser dans le sang et qui ne sont pas pris en charge psychologiquement. C’est enfants pourraient développer une psychopathie plus tard et constituer un autre danger pour le Burkina .

Votre disque est rayé ! Ouiii votre disque est bien rayé. C’est dépassé de penser qu’un Burkinabè, un parti aussi structuré comme le CDP pourrait aller comploter contre sa nation. Non !

Cinq longues années durant de guerre que vous qualifiez d’asymétrique, vous ne connaissez même pas nos agresseurs ! Et vous ne cherchez même pas à les connaître. La preuve, vous continuez à les appeler des HANIs : hommes armés non identifiés. Vous ne savez même pas pourquoi ils nous agressent. Si vous ne les connaissez pas et vous ne savez pas pourquoi l’ennemi nous attaquent, comment pouvez vous les vaincre ? Vous préconisez seulement une lutte armée. Avez vous demandé aux militaires si ça leur fait plaisir d’être en guerre pendant 5 ans ? D’aller mourir en martyre parce que l’armée est sous équipée.

Leur budget est détourné à d’autres fins : l’enrichissement personnel. Et ça ne m’étonnera pas que votre concert en pompe de lancement de campagne à Bobo ait été financé par les fonds détournés de l’armée. Nous ne sommes pas un pays producteur d’armes. Nous consacrons plus du tiers du budget de l’Etat pour les forces de défense et de sécurité. Un budget qui aurait dû être consacré à des investissements structurants, à des investissements sociaux pour le bien être des Burkinabé en temps de paix. Nul part dans le monde le terrorisme n’a été vaincu seulement par les armes. Même les pays les plus développés usent de la diplomatie et du renseignement. Négocier n’est pas une faiblesse, mais l’expression d’une intelligence bien maîtrisée.

Le cas de la Mauritanie qui est un pays du G5 Sahel est expressif : la Mauritanie vit en paix. S’il est nécessaire de faire des compromis sans compromission pour que notre pays retrouve la paix, nous le ferons. Si vous n’avez pas le courage de démissionner, respectez au moins nos populations. Le Burkina Faso mérite mieux, le Burkina Faso mérite des dirigeants mieux  que ça ! Nous sommes partis par la rue en 2015 mais le peuple burkinabé nous ramènera par les urnes au soir du 22 novembre 2020», a-t-il déclaré.

NetAfrique.net